Cie Izanami / Melvine Coppalle

Une sole nage dans mon corps

Du 11 au 15 mars en petit studio

Melvin Coppalle travaillera sur une nouvelle création, un nouveau solo intitulé « Une sole nage dans mon corps ». Cette semaine d’accueil dans les studios servira à poser les premières bases de la proposition.

« Depuis quelques temps, je m’intéresse à la catastrophe, au chaos. Je ressens à la fois une véritable inquiétude et fascination à l’idée d’imaginer un monde post-apocalyptique. Dans cette même idée, j’ai eu envie de créer une proposition autour d’un « être post-apocalypse ».

Je suis convaincu que la mémoire est parfois fragile. En revanche, je crois au fait que le corps garde en lui les souvenirs qui l’ont marqué : la naissance, les accidents, les traumatismes, etc. Je me demande alors ce que donneraient les souvenirs d’un être issu de la fin du monde. A quoi ressemble t-il ? Comment bouge t-il ? Est-il humain ? Animal ? Végétal ? Les trois à la fois… Peut-être ?

Dans cette proposition, je souhaite travailler autour d’ambiances sonores diverses et incorporer des images projetées, tout en fonctionnant par tableaux qui s’enchaîneront comme autant de manière de rêver un monde de « l’après ».